Passer au contenu principal
Accessibility Information
Porsche.ca My Porsche
Porsche Centre Rive-Sud

BMW vs Porsche : le match des rois du luxe allemand! | Porsche Rive-Sud

BMW vs Porsche : une comparaison entre deux constructeurs germaniques aux ressemblances notables, mais aussi très différents. Tous deux sont des manufacturiers d’outre-Rhin, et chacun d’eux s’est spécialisé dans le domaine des véhicules de luxe et y excelle. Ce sont aussi deux marques qui ont une énorme histoire. Enfin, tous deux ont des gammes très larges, allant de la berline de luxe au VUS intermédiaire premium, en passant par les décapotables sportives. Dès lors, faire un choix entre les deux semble apparemment difficile. Porsche Rive-Sud, votre concessionnaire Porsche de référence à St-Hubert, vous dit pourquoi Porsche est à préférer pour votre prochain véhicule de luxe neuf entre Longueuil et Brossard!

Lettrage de la marque Porsche

BMW : un constructeur aéronautique devenu manufacturier de véhicules de luxe à tendance sportive.

Commençons par étudier BMW. Fondée en 1916, la Bayerische Motoren Werke (B.M.W., en français : Manufacture bavaroise de moteurs), fut tout d’abord un manufacturier de moteurs d’avion. Cependant, suite à la défaite allemande après la Première Guerre mondiale et la signature du Traité de Versailles en 1919, BMW se voit interdire la production d’avions et de moteurs d’avion, et doit se reconvertir. C’est alors que la firme se mit à produire des moteurs pour moto, automobile et camion.

Côté auto, BMW fera l’acquisition en 1928 de Dixi, qui avait obtenu les droits de production de l’Austin Seven. Naîtra alors en 1929 le modèle 3/15 PS. Les principales modifications sur celle-ci concernèrent le changement de toute la visserie d’origine par une à pas métriques. Mais les évolutions des productions automobiles BMW deviendront de moins en moins timides, avec notamment la 303 et son six cylindres, sortie en 1933. Pourtant, ce n’est qu’à partir des années 1970 que l’on assiste à la « consolidation » des BMW telles qu’on les connaît aujourd’hui, avec la structuration des gammes en séries (ex. Série 3, Série 5).

Les années 1980, elles, mettront sur le devant de la scène la division Motorsport de BMW, avec la célèbre BMW M3 E30. Cette branche sera aussi reconnue pour son travail sur les six cylindres en ligne de la marque, qui permettra à celle-ci de s’ériger comme spécialiste incontesté de ce type de moteur. Enfin, Les années 1990 et 2000 verront la multiplication des gammes du constructeur, qui se lancera notamment dans la conception d’utilitaires sport, mais aussi dans celle de roadsters, en plus de leurs traditionnelles berlines de luxe.

Porsche : des innovations et une sportivité vivables au quotidien à St-Hubert sur la Rive-Sud de Montréal

Pour Porsche, l’histoire est différente. Fondé initialement en 1931 à Stuttgart en tant que bureau de conception et de consultation automobile, l’aventure de Porsche semble débuter bien après. Pour autant, ce serait oublier le parcours de son fondateur, Ferdinand Porsche. Celui-ci avait déjà d’impressionnants accomplissements dans sa carrière, étant notamment à l’origine du tout premier véhicule hybride de l’histoire automobile, la Lohner-Porsche, produite de 1900 à 1905. Il fut ensuite recruté par Austro-Daimler en tant que Designer en chef, puis par Daimler Motoren Gesellschaft comme Directeur technique. Il créera, lors de son passage chez ces derniers, des voitures de compétition à compresseur qui domineront leur classe en course dans les années 1920. Mais suite à un désaccord avec le conseil d’administration de Daimler-Benz, il quittera le groupe en 1929 pour Steyr, avant de fonder deux ans plus tard son propre bureau d’étude.

Porsche 911 Carrera et reflet dans l'eau d'une 911 antique

Ferdinand Porsche sera aussi le créateur de l’incontournable Volkswagen Coccinelle, voiture économique à moteur en porte-à-faux arrière à cinq places, produite à 21 529 464 unités. Celle-ci sera décisive pour Porsche : elle servira en effet de base à l’iconique 356 en 1948. Cette dernière, très légère et maniable, offrira les premières victoires en course à Porsche. Sa remplaçante, la 911, connaîtra un destin encore plus fulgurant. Sportive utilisable au quotidien (véhicule 2+2 places), celle-ci inaugurera le légendaire six cylindres à plat, qui équipe toujours les 911 actuelles. La 911 contribuera aussi à l’incalculable nombre de victoires de Porsche (plus de 30 000!) en compétition, en gagnant sur tous les terrains.

Elle sera également l’ingrédient principal de tout l’ADN de la marque, d’abord au plan technique. En effet, c’est via sa profonde évolution 959 qu’elle imposera la transmission intégrale dans la gamme routière dès la 911 Type 964. Porsche s’inspirera également d’elle pour les codes stylistiques de toute la gamme Porsche à partir de la première génération de Boxster et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Enfin, dernier détail prouvant la forte importance des sports mécaniques pour Porsche : les noms donnés aux différentes versions des véhicules du constructeur. Par exemple, les termes « Carrera » et « Targa » donnés aux 911 sont extrapolés de la Carrera Panamericana et de la Targa Florio, des courses éprouvantes et centrales pour Porsche. Idem pour le terme « turbo », qui fut une technologie maîtrisée très tôt par Porsche en compétition, notamment au Mans.

Ancienne et nouvelle Porsche 911 côte à côte

Comparaison des véhicules BMW et Porsche près de Longueuil.

Cette différence de philosophie entre les deux constructeurs se ressent tout d’abord directement sur la fiabilité des véhicules. Dans le classement 2020 des marques les plus fiables de J.D. Power, BMW se classe 8e. Porsche? 4e! BMW est bon, mais Porsche fait encore mieux! Cette meilleure fiabilité pour des véhicules très sportifs permet aussi à Porsche de jouir d’une image plus exclusive que BMW.

Par ailleurs, la rivalité actuelle BMW vs Porsche sur la Rive-Sud de Montréal se situe d’abord au niveau de leurs VUS respectifs. Dans le segment des VUS compacts premium, les protagonistes se faisant face sont le Porsche Macan 2020 et la paire BMW X3/X4. En matière de performance, le Macan surclasse aisément les X3 et X4 pour l’entrée de gamme, grâce à un quatre cylindres 2,0 L turbo de 248 ch offrant 273 lb-pi de couple. Le binôme bavarois, lui, n’affiche que 258 lb-pi pour la même puissance (248 ch). Ainsi, à l’issue des matchs BMW X3 2020 vs Porsche Macan 2020 et BMW X4 2020 vs Porsche Macan 2020, c’est le Porsche qui s’impose au premier niveau de finition.

Porsche Macan 2020 tirant une motomarine, observés par 2 personnes souriantes

Viennent ensuite les affrontements BMW X5 2020 vs Porsche Cayenne 2020 et BMW X6 2020 vs Porsche Cayenne Coupé 2020. Sur ce plan, ces offres sont très comparables. En effet, le Porsche Cayenne se décline en VUS classique et en VUS coupé, alors que ces mêmes carrosseries sont respectivement l’apanage du X5 2020 et du X6 2020. Mais les différences s’arrêtent là. En effet, côté moteurs, la paire Porsche Cayenne 2020/Cayenne Coupé 2020 prend clairement l’ascendant sur les munichois. Dans leur version la plus performante, la variante Turbo S E-Hybrid, les deux Porsche sont mues par une unité hybride composée d’un V8 turbocompressé associé à un moteur électrique, qui développe respectivement une puissance et un couple combinés de 670 ch et 664 lb-pi. Face à ces valeurs, le V8 turbo des BMW ne peut rivaliser avec ses 617 ch pour 553 lb-pi.

Enfin, il nous reste à nous prononcer sur la comparaison BMW Z4 2020 vs Porsche 718 Boxster 2020. Sur ce point, même si les deux véhicules sont des « roadsters » à propulsion, il n’y a, là aussi, guère plus de similitudes. En effet, la Z4 2020 a une configuration classique de moteur avant, alors que la Porsche 718 2020, elle, dispose d’un moteur en position centrale-arrière. Cette différence d’architecture en dit long sur la vocation de chaque véhicule. Alors que la BMW offre un comportement prévu pour le cruising dynamique, la Boxster est davantage dédiée à la performance. En effet, la position de son moteur, qui est également celle de celui des Formule 1, propose un équilibre optimal pour un comportement idéal sur circuit. En ce qui concerne les motorisations, la Porsche remporte aussi la manche, avec des puissances allant de 300 chevaux pour la version d’entrée équipée d’un quatre cylindres à plat turbo (contre 255 ch pour la BMW Z4 sDrive30i 2020), à 414 chevaux pour la très affûtée Porsche 718 Spyder 2020, dédiée avant tout à la piste avec son incroyable flat-six hurlant dans les tours (382 ch pour le BMW Z4 M40i 2020).

Porsche 718 Spyder sur la route

Ainsi, si pour vous le patrimoine d’une marque de luxe et la conception de ses modèles doivent venir directement de la course, un seul choix s’impose : Porsche. Fidèles à la tradition tout en étant en perpétuelle évolution, les véhicules de Zuffenhausen offrent une sportivité sans concession qui reste quotidiennement vivable. Passez donc dès aujourd’hui chez Porsche Rive-Sud, votre concessionnaire Porsche de référence à St-Hubert, pour découvrir la gamme du légendaire constructeur de Stuttgart!

Date Posted: August 28, 2020